Avr
29
2015

Historique de la fête de la musique

Tous les 21 juin, la fête de la musique est un grand rendez-vous populaire et libre d’accès, ouvert à tous les amoureux de musique, professionnels ou amateur, se déroulant dans les rues des villes, mêlant au cours de la nuit toutes les catégories musicales et avec des œuvres s’adressant à tout le monde.

fête de la musique

L’idée à la base de la fête de la musique

L’idée vient du directeur de la danse du ministère de la culture de l’époque, Maurice Fleuret qui conscient du fait que plusieurs millions de personnes en France dont un jeune sur deux sait jouer d’un instrument de musique, se rend compte qu’initier un événement de cette nature sera forcément un  succès. Il soumet l’idée à Jack Lang, à la tête du ministère de la culture, qui lança la fête de la musique, dont la première édition se déroula le 21 juin 1982, jour du solstice d’été, période de l’année favorable pour fêter jusqu’au matin.

 

Expression des artistes amateurs et professionnels

Le fait que l’événement regroupe des musiciens amateurs et professionnels, génère un intérêt nouveau à toutes les catégories musicales, ainsi que le libre accès aux concerts fait qu’un nombre toujours plus important de personne y adhèrent tous les ans. Ce qui fait qu’au bout de quelques années cet événement est devenu l’une des plus grandes célébrations culturelles en France. Son terrain favoris est le plein air : places, rues, jardins, cours de musées…

C’est l’opportunité pour les plus prestigieuses institutions musicales de s’ouvrir à d’autres catégories musicales. La fête donne également la possibilité d’engendrer des échanges entre ville et banlieue, de couvrir les communes rurales, d’offrir des divertissements dans les hôpitaux et prisons, et crée naturellement la vulgarisation de l’accès aux procédés artistiques et culturelles.

 

Existant sur les cinq continents

Ce festival de la musique entame son exportation en 1985, dans le cadre de l’année européenne musicale. Réussite international et fait de société, le festival qui se retrouve dans plus de 100 pays sur cinq continents aujourd’hui, chaque 21 juin, fait la promotion de nouveaux genres musicaux : réapparition des musiques traditionnelles, grand boom des musiques du monde, éclosion du rap, de la techno, renouveau du carnaval musical…

Le festival de la musique est un rendez-vous populaire, spontané, libre d’accès, ouvert à tous les protagonistes amateurs ou spécialistes. C’est un appel au voyage et à toutes les opportunités, elle crée les échanges entre toutes les cultures.