Mai
17
2016

La vie de Prince, la légende de la pop

Artiste politique, musicien de génie, Prince compte une dizaine d’albums à son actif. A sa mort à l’âge de 57 ans, on découvrit dans sa maison de Paisley Park, dans l’état de Minneapolis une importante collection d’enregistrements non diffusés à ce jour.

 

La vie de Prince, la légende de la pop

La vie de Prince

Prince, de son vrai nom Prince Rogers Nelson aimait bien se faire représenter par un symbole imprononçable – communément dénommé « love symbol » est un musicien et chanteur de pop et funk, compositeur, promoteur qui vit le jour un 7 juin 1958. Il connut un succès mondial à partir du début des années 1980 en tant que musicien multi-instrumentiste.

Prince rendit l’âme ce 21 avril, le chanteur nous a quitté à l’âge de 57 ans dans sa maison de Paisley Park dans l’Etat du Minnesota. Hospitalisé en urgence quelques jours avant, il avait été autorisé à quitter l’hôpital afin de regagner sa maison, où on le retrouva inconscient, les secours essayèrent de le réanimer sans succès. Une enquête est ouverte afin d’établir la cause de son décès.

 

Une légende de la musique

Le moins qu’on puisse dire à propos de Prince, c’est qu’il était inclassable, il n’acceptait pas d’être résumé à une seule chose. Raison pour laquelle il est impossible de parler de lui en le classant dans une catégorie donnée ! Il était à la fois acteur, danseur, producteur de musique, réalisateur, interprète, compositeur, auteur ; son œuvre musicale parcoure plusieurs genres (R&B, rock, pop, funk,…) et ses influences étaient multiples (Sly and the Family Stone, Jimi Hendrix, Miles Davis ou James Brown). A son actif, on note également la capacité à jouer avec le même talent une vingtaine d’instruments!

 

Une multitude de noms au fil du temps

Si prince aimait toucher à tout, essayait de faire à chaque fois de nouvelles choses, il aimait aussi brouiller les pistes. Personnelles et musicales. C’est certainement pour cela qu’il aimait changer aussi souvent de nom. Il en a eu jusqu’à 11 différents au cours de sa carrière ! Si tout le monde retient Prince, on se souvient aussi qu’il se faisait appeler « Camille » à l’occasion de son album Sign o’ the times, « Love Symbol » (il utilisait un pictogramme, donc pratiquement imprononçable), mais aussi pendant six années « Gemini » (certainement en référence à son signe astrologique), ainsi que l’acronyme « T.A.F.K.A.P »