Sep
29
2015

S’initier au jazz : le guide

Le jazz. C’est une musique assez compliquée à aborder quand on n’y connaît rien. Elle passe peut-être pour être ringarde ou trop intello. En plus d’un siècle d’existence, le jazz a traversé diverses mutations et a touché aux différents aspects de la musique, tour à tour revendicatif et consensuel, solitaire et orchestral, vocal et instrumental, populaire et expérimental, etc. Il y a une multitude de manières d’y entrer, mais aussi de s’y casser les dents, sont nombreux ceux qui sont vite rebutés par le jazz sans l’avoir jamais vraiment écouté.

 

jazz

L’histoire du jazz

Le jazz vit le jour au Etats-Unis vers le 20ème siècle. Son origine musicale, c’est le negro spiritual et le gospel qui étaient chantés au cours des offices religieux. C’est à la Nouvelle-Orléans que le genre se développa dans les « brass bands », sortes de formations orchestrales. Ensuite le jazz se déclina en différents styles tels que le Swing au cours des années 1930 au sein d’orchestres à 3 sections (anches, trombones, trompettes), puis le Bebop caractérisé par un jeu en petites formations et des tempos rapides au cours des années 40. Dans les années 50, le Hardbop et le Cool firent leur apparition. Les années 50 virent la naissance du free jazz, qui supprima les conventionalités du jazz. Et au cours des années 60 -70 le jazz fusionna avec divers autres courants musicaux, ce qui donna naissance au jazz rock (Weather Report, Franck Zappa, Miles Davis), acid jazz, jazz funk, latin jazz, ou encore au électro-jazz caractérisé par des sonorités plus électroniques.

 

Comment s’initier ?

Si vous ne connaissez rien au jazz, il faudra éviter de commencer votre initiation en écoutant certains courants tels que la musique européenne expérimentale ou le free jazz. S’il est vrai que certains adeptes peuvent passer facilement du hard rock à Charlie Parker, mais cela reste assez rare. Il est conseillé d’aborder un jazz se rapprochant des musiques que vous avez l’habitude d’écouter.

Ainsi, si vous aimez le rock, initiez-vous en écoutant les musiciens rock ayant joué des standards de jazz tels que Jeff Beck avec sa belle reprise de « Goodbye Pork Pie Hat ». Vous pouvez également vous tourner vers les musiciens de jazz ayant une influence rock tels que Mike Stern.

Ou encore, vous pouvez faire l’inverse, c’est-à-dire écouter en premier lieu des musiciens jazz ayant joué des titres rock tel que Brad Meldhau, avec son excellente reprise de « Wonderwall » du groupe Oasis.